Comment travailler ensemble

  1. Le mercredi vers midi je publie les chapitres écrits depuis le mercredi précédent. J’en fais l’annonce sur la page d’accueil et par mail.
  2. Vous commentez soit au niveau global du chapitre, soit plus précisément au niveau des paragraphes (orthographe, amélioration du style, idées de situation, problèmes de compréhension…).
  3. On discute mais je ne touche pas au texte initial.
  4. Le mercredi suivant, après avoir digéré vos remarques, je propose une version n+1 du chapitre.
  5. Logiquement, les enfants peuvent lire à partir de la version 2.0.
  6. Sur la page d’accueil, je pointe vers le texte complet en PDF et ePub.

Ce blog est un atelier, non pas un endroit pour découvrir le texte en avant-première. L’idée est de discuter, de questionner, de critiquer. Vous n’avez pas pour obligation de commenter systématiquement mais vos avis m’importent. Je me donne le droit de supprimer les comptes des simples lecteurs. C’est la règle du jeu. C’est en tout cas comme ça que je vois les choses.

Surtout ne cherchez pas à vous mettre à la place des enfants. Ne cherchez pas à savoir s’ils comprendront ou pas. Parlez pour vous, ils parleront pour eux. je crois que nous ne devons pas sous estimer ni leur intelligence, ni leur aptitude à combler les vides ou interpréter ce qui n’est pas explicite.

Je dois construire un autre monde, un monde en partie mystérieux, un monde où tout n’est pas explicite et dont la logique se révèlera peu à peu. L’histoire est racontée du point de vue exclusif de i. Quand il ne comprend pas quelque chose, il ne comprend pas et je n’ai pas le droit de mieux l’expliquer.

Il faut surtout éviter de rattacher tout ce que je dis à la réalité… sinon la lecture risque de devenir une véritable prise de tête. S’il y a des liens avec la réalité informatique, il y a aussi beaucoup de choses imaginaires. Ce qui compte pour moi c’est de faire passer les grands principes logiques, pas les détails, surtout pas ceux de l’électronique. Je me place au seul niveau de l’information.

6 réflexions sur « Comment travailler ensemble »

  1. Nessy

    je suis épatée par l’outil et ce que tu en fait, vraiment c’est bien et je suis contente, je t’amène une lectrice, hâte de lire ses commentaires

  2. tcrouzet Auteur de l’article

    Oui il me semble qu’il vaut mieux leur faire lire une page décantée… avec moins de fautes… j’essaie d’avoir le PDF et l’ePub propre tout de même pour les impatients.

    8 ans ça peut passer… Tu me diras. ça sera important de voir où il coince, s’il coince… s’il a envie de continuer… Je peux pas tester avec les miens, ils sont encore trop petits!

  3. marsupilamima

    Le texte est tout à fait génial :-) certes, mais c’est une gageure de faire travailler des lecteurs sur la longueur juste pour le fun. Mais c’est intéressant….
    Pr les hispanophones, je suis depuis un moment le travail effectué ici: http://laacequia.blogspot.com/ première lecture collective et virtuelle de don quichotte (voir dans la colonne de droite). La lecture vient de s’achever. Il y a vraiment un côté participatif qui m’intéresse bcp. Tout est sous copyright car le professeur pedro oveja escudero va publier ce travail…

  4. tcrouzet Auteur de l’article

    @marsupilamima Oui je sais que c’est difficile, j’ai déjà vu ça avec Croisade… il faut s’y tenir et à la fin j’ai fait cavalier seul. J’espère que le rythme plus régulier facilitera l’interaction.

    Et puis je vous demande pas un travail, plus une présence, quelques signaux, quelques avis… C’est aussi un jeu, une façon pour vous de participer sans être immerger comme moi à 100%.

Les commentaires sont fermés.