Chapitre 6

Il n’était pas loin de cinq heures du matin. Id pédalait toujours le long du Lot quand il vit les premières lumières de Cahors. Durant la nuit, il avait retourné les évènements dans sa tête. Chaque fois, il s’était arrêté sur le visage du costaud en cuir de motard, surtout sur ses yeux d’un vert […]

Chapitre 5

Mitch ralentit le temps de se tourner vers les enfants. Ils n’ont rien. Ils cessèrent de crier. Ils la regardaient comme si des dents de vampire lui avait poussé. — Ça va aller, dit-elle. Elle dépassa un pylône haute-tension, puis atteint le fond du vallon. Aucune lumière derrière-nous. Elle alluma les veilleuses. — Tu fais […]

Chapitre 4

Mitch ne bougeait pas. Assise devant son Mac, une main sur le clavier, l’autre sur la souris, on aurait dit qu’elle était paralysée. Dans la cheminée, une bûche finissait de se consumer. Plus loin, une faible lueur provenait du couloir et des chambres des enfants. Mitch se tourna vers la porte-fenêtre et le jardin. Elle […]

Chapitre 3

À vingt ans, vingt ans plus tôt, lorsqu’Id trafiquait avec Jos, il avait pris l’habitude d’échapper aux barbouses… mais c’était sur le net. Maintenant, il était peut-être recherché pour de bon. Il revoyait la voiture de Jos dans le bas coté. L’impact de balle dans le pare-brise arrière. Ce n’était pas une blague. Id bascula […]

Chapitre 2

Le costaud aux yeux verts comme le verre d’une bouteille de Perrier regagna la voiture accidentée l’air songeur. Son téléphone sonna. — Oui, dit-il avec agacement. Il écouta son correspondant. — Oui, dit-il, nous avons perdu Jason. Nouveau silence. — Oui, Monsieur, dit-il avec exaspération. Il raccrocha, jeta son téléphone sur le macadam, l’écrasa avec […]

Chapitre 1

C’était l’avant-veille de noël, 23 heures. Plein phares, Id enchaînait les méandres d’un chemin communal du Lot-et-Garonne. Après un trimestre éprouvant à Paris, il était heureux de rejoindre Mitch et les enfants dans leur maison de campagne. Jos aussi devait être sur la route. Ils ne s’étaient pas vus depuis vingt ans et leur dispute. […]

Chapitre 97

Je suis contraint de m’exprimer à travers des interfaces désuètes. Des SMS, des messages de moins de 140 caractères. Quand je prends la parole, quand j’utilise la synthèse vocale, mes vieux amis ne le supportent pas. Je suis mort. J’ai tenté de leur expliquer le contraire. Seule Mitch a compris. Avec Nastasia, elle a expérimenté […]